Livraisons fractionnées : 7 questions que les retailers doivent se poser

Faites de ce défi logistique un atout pour votre marque.

Two packages on a doorstep
Si la livraison fractionnée peut permettre à vos clients de recevoir leurs commandes plus rapidement, certains éléments doivent être pris en considération.

By Mike Hare

Nov 24, 2020

Avez-vous déjà reçu une commande qui vous a été livrée de manière fractionnée ? Si vous avez déjà passé une commande contenant plus d’un article chez Amazon, alors il est possible que celle-ci vous ait été livrée dans différents colis, à un ou plusieurs jours d’intervalle. C’est ce que l’on appelle une livraison fractionnée. En règle générale, le fractionnement d’une commande se fait automatiquement lorsque les articles qu’elle contient sont traités à partir de différents lieux de stockage. Cette approche offre certains avantages : les articles n’ont plus besoin d’être regroupés, un processus qui peut s’avérer onéreux, et les clients reçoivent leurs commandes plus rapidement. D’autres facteurs sont toutefois à prendre en considération. Intéressons-nous donc de plus près à la livraison fractionnée ainsi qu’à ses conséquences pour les retailers et leurs clients.

Qu’est-ce qu’une livraison fractionnée ?

Lorsque les différents articles contenus dans une commande en ligne sont expédiés en plusieurs fois, on parle de livraison fractionnée. Même s’il n’avait, à l’origine, passé qu’une seule commande, le client reçoit plusieurs colis, dont les dates de livraison diffèrent souvent.

Pourquoi une livraison est-elle fractionnée ?

De nombreux facteurs peuvent amener un retailer à fractionner ses livraisons. La raison la plus courante : la présence d’articles (ou SKUs) stockés à différents endroits. Par exemple, une commande peut comporter des articles situés dans l’entrepôt central et d’autres en stock dans un magasin. Plutôt que d’attendre que tous ces articles soient rassemblés, le retailer choisit de les expédier directement depuis leur lieu actuel, ce qui entraîne un fractionnement de la livraison. Ici, le principal avantage est que les produits sont livrés plus rapidement au client.
Le transporteur et l’acheminement de la commande de manière générale peuvent également imposer un tel fractionnement. Peut-être n’y a-t-il pas suffisamment de place pour transporter un colis volumineux à bord du camion, du conteneur ou de l’avion souhaité ? Autre alternative, la livraison d’une commande peut être fractionnée lorsque certains des articles qu’elle contient sont disponibles et d’autres non. Les articles disponibles sont alors expédiés en premier.

Les clients peuvent-ils choisir d’expédier leur commande en plusieurs fois ?

Cette option est particulièrement plébiscitée par les consommateurs qui choisissent de faire leurs achats de Noël sur Internet. Pour tirer leur épingle du jeu pendant la période des fêtes de fin d’année, les retailers les plus futés permettent aux acheteurs de commander plusieurs articles à l’attention de multiples destinataires (et adresses), le tout en une seule fois.

L’emballage d’un produit peut-il occasionner un fractionnement de la livraison ?

Tout à fait. Le nombre de colis nécessaires peut varier en fonction de la taille des produits commandés. Pour ne pas arriver cassés ou endommagés, les articles fragiles devront notamment être emballés avec plus de précaution que les autres et prendront ainsi plus de place dans le colis.
La notion de poids volumétrique pèse également dans le calcul des frais de port. Il faudra donc trouver le juste équilibre entre un colis trop gros et trop petit. Autre facteur à prendre en compte, les retailers peuvent s’exposer à des suppléments parfois élevés pour les colis les plus lourds et volumineux.

Y a-t-il des raisons pour lesquelles un retailer pourrait ne pas souhaiter fractionner ses livraisons ?

L’augmentation des frais de port. Plus vous expédiez de colis et plus les frais de port que vous (ou votre client) devrez régler seront élevés. Dans certains pays, comme les États-Unis, ces frais sont calculés en fonction de la zone d’expédition. Pour deux colis expédiés vers la même destination, le coût final est donc susceptible d’évoluer.
Ce modèle ne s’applique toutefois pas en Europe. Dans l’Union européenne, le colis peut être confié à un nouveau transporteur chaque fois qu’il traverse une frontière, ce qui fait grimper les frais de port. Pour les retailers, expédier les produits d’un centre de distribution à un autre, situé dans un pays distinct, devient alors plus rentable que d’envoyer directement un produit à un client depuis un centre de distribution situé à l’étranger.
Les déchets provenant de l’emballage des commandes constituent aussi une problématique majeure, en particulier pour les marques soucieuses de leur impact sur l’environnement. Si un emballage plus éco-responsable est possible, la livraison fractionnée ne peut qu’aller à l’encontre des principes des marques qui cherchent à réduire leur empreinte carbone.

Quelle est l’opinion des clients sur cette livraison fractionnée ?

Recevoir plusieurs colis pour une même commande n’est pas idéal en termes d’expérience client et peut déconcerter l’acheteur. Bien sûr, la solution alternative (attendre que tous les articles soient disponibles avant d’expédier la commande) n’est pas idéale non plus. Ici, l’important est que le client sache à quoi s’attendre dès le début de son parcours. Si une commande doit être livrée en plusieurs fois, prévenez votre client le plus en amont possible.

Comment éviter d’avoir recours aux livraisons fractionnées en tant que distributeur ?

La règle numéro 1 est d’avoir une visibilité complète sur vos stocks afin de pouvoir localiser à tout moment vos articles disponibles à la vente. Vous serez ainsi en mesure d’optimiser votre chaîne logistique en vous appuyant sur les approches suivantes:

  • Faites du stock

Un système de gestion des commandes (Order Management System ou OMS) performant est capable de vous fournir des indications sur le niveau de vos stocks en temps réel et vous informer lorsqu’un réapprovisionnement est nécessaire. Vous pouvez également y définir des niveaux de stock de sécurité et faire des économies en traitant vos commandes au plus près de leur destination.

  • Utilisez le merchandising pour réduire le nombre de commandes avec livraison fractionnée

Un OMS vous permet de recommander (sur la page produit) uniquement des produits qui peuvent être traités à partir du même lieu que l’article présenté sur la page. À la clé ? Des produits regroupés à la source, moins d’emballage et des frais de port réduits.

  • Apprenez à connaître vos clients

Comprendre vos clients et leurs habitudes d’achat vous permettra d’ajuster vos stocks en conséquence. Si vous constatez, par exemple, que certains produits sont souvent achetés ensemble, vous pouvez alors proposer une offre groupée et augmenter ainsi votre panier moyen. De même, si des clients reviennent régulièrement sur votre site pour acheter le même produit, ils se laisseront sans doute séduire par une option d’abonnement.

  • Donnez à vos clients la possibilité de regrouper leurs achats

Des distributeurs majeurs comme Amazon proposent ainsi aux consommateurs de choisir de recevoir simultanément plusieurs commandes à une date ultérieure. Ils limitent ainsi la production de déchets liés aux emballages ainsi que la consommation de combustibles fossiles qui va de pair avec l’acheminement des commandes du distributeur au client. Pour les marques qui souhaitent communiquer sur leur responsabilité sociale, c’est aussi l’occasion d’inviter les consommateurs à prendre des décisions guidées davantage par leurs convictions que la satisfaction immédiate d’une livraison sous 48 h.

Pour en savoir plus sur la façon dont Fluent Order Management peut vous aider à gérer vos livraisons fractionnées, contactez-nous dès aujourd’hui.

Le Système de Gestion des Commandes leader du marché, en 7 fonctionnalités essentielles

Téléchargez le livre blanc


Le Système de Gestion des Commandes leader du marché