Pure players: 6 signes qui montrent qu’un système de gestion des commandes vous est indispensable

Ce n'est pas parce que vous n'avez pas de boutiques physiques que l'exécution de vos commandes est moins complexe.

Two young women shopping at pure play retailers
Que se passe-t-il si certains des articles que vos clients commandent proviennent de dropshippers ? Pouvez-vous toujours acheminer la commande de manière optimale ?

By Nicola Kinsella

Juil 13, 2021

Dans le monde du retail et de l’e-commerce, le concept de « pure play » est de plus en plus courant. De toutes parts, de nouvelles marques 100% en ligne concurrencent les magasins physiques traditionnels et se développent extrêmement rapidement. Des marques telles que Cdiscount, Birchbox et Amazon ont connu une croissance incroyable. De plus, les ventes en ligne ont explosé durant l’année 2020. Certains de nos clients ont traité un volume de commandes en ligne cinq à dix fois supérieur à celui de 2019, et cette hausse va persister. Résultat : pour les pure players, pouvoir étendre rapidement leurs capacités de traitement des commandes représente un enjeu crucial.

Mais cette croissance s’accompagne d’une plus grande complexité d’exécution.

Ainsi, en tant que pure player, vous êtes peut-être amené à créer de nouveaux emplacements de stockage, comme des centres de distributions (DC) ou des fournisseurs en drop shipping (DSV). Vous souhaitez sans doute aussi ajouter de nouveaux canaux, comme des marketplaces, ou une boutique en ligne ciblant une nouvelle zone géographique. Vous offrez peut-être également des services à valeur ajoutée qui sont difficiles à gérer à grande échelle. Quel que soit le défi, lorsque vos opérations de traitement atteignent un certain niveau de complexité, il vous faut un meilleur moyen de les gérer et de les optimiser.

En d’autres termes : vous avez besoin d’un système de gestion des commandes.

Passons donc en revue six signes indiquant qu’un pure player peut tirer parti d’un système de gestion des commandes.

1. Vous expédiez depuis plusieurs DC ou DSV

Lorsque vous démarrez en tant que pure player, vous travaillez généralement à partir d’un unique centre de distribution. Mais à mesure que vous vous développez, vos besoins en termes d’exécution des commandes deviennent également plus importants.

  • Plusieurs centres de distribution (DC)

Certains retailers choisissent de se développer dans un seul et même lieu. Toutefois, si vous disposez de plusieurs DC dans différentes régions, vous pouvez stocker vos produits plus près de vos clients. Cela vous permet de livrer les commandes plus rapidement.

  • Plusieurs fournisseurs en drop shipping (DSV)

Les fournisseurs en drop shipping sont appréciés car ils offrent deux avantages. Ils vous permettent d’étendre la gamme des produits que vous proposez, ainsi que votre capacité de traitement de commandes. Grâce à eux, vous pouvez également tester de nouveaux produits sans avancer d’argent pour constituer votre stock au préalable. C’est une situation gagnant-gagnant. Mais lorsque vous avez recours aux DSV, vous devez synchroniser de nombreuses informations. Il s’agit notamment des données de stock et des statuts de commande. Et cela peut devenir encore plus compliqué lorsqu’il s’agit de gérer les retours.

Et si vous disposez des mêmes produits en stock à plusieurs endroits, vous voulez pouvoir expédier les produits depuis l’emplacement optimal. Il peut s’agir du lieu le plus proche du client, mais il existe également d’autres facteurs : vous voulez peut-être choisir le lieu avec le délai de traitement le plus court, le stock le plus ancien, ou le meilleur taux de respect des délais de livraison. Il existe de nombreuses façons d’optimiser le routage des commandes afin d’optimiser vos marges sur chacune d’entre elles.

2. Vous voulez contrôler le stock que vous rendez disponible sur les marketplaces et les réseaux sociaux

Aujourd’hui, les marketplaces sont variées : depuis Amazon et eBay, jusqu’aux marketplaces privées basées sur des solutions telles que Mirakl. Et la vente sur les réseaux sociaux (social selling) est également en plein développement. Mais qu’en est-il si vous ne voulez pas vendre tous vos produits sur toutes les marketplaces ou sur tous vos réseaux sociaux ? Et si vous vouliez mieux contrôler votre stock disponible à la vente ? Par ailleurs, comment déclencher des mises à jour de commandes et de stocks vers des systèmes tiers ?

3. Vous proposez des services à valeur ajoutée, ou vous avez besoin de gérer des articles à plusieurs composants

Des services spécifiques peuvent offrir un avantage concurrentiel. Du simple emballage cadeau au gaufrage, en passant par la broderie ou encore l’assemblage de produits, ils permettent de rendre l’expérience client unique. Mais comment procéder si les composants d’une même commande proviennent de plusieurs emplacements ? Il peut s’agir simplement de consolider la commande afin d’emballer deux articles ensemble pour un cadeau. Mais cela peut être plus complexe.
Prenez par exemple un vélo haut de gamme. Le cadre, la selle et les roues peuvent provenir de fournisseurs différents. Comment suivre toutes les livraisons en entrée, préparer les composants, et déclencher le processus d’assemblage une fois que tout est prêt ?

4. Vous vous développez au niveau mondial

Chaque marché est différent. Les différences peuvent se trouver au niveau des préférences des clients, des transporteurs locaux, ou encore des modes de paiement ou des politiques de retours qui peuvent être propres à chaque pays. C’est pourquoi de nombreux retailers utilisent un ensemble commun de règles d’exécution des commandes, un modèle qu’ils peuvent « copier-coller » d’un marché à un autre. Cela leur permet de se développer plus rapidement. Mais il est important que la logique d’exécution puisse ensuite être adaptée pour chaque région. Ainsi, vous pouvez faire des économies d’échelle, tout en répondant aux exigences de chaque marché.

5. Vous vous développez via des acquisitions

Votre entreprise grandit, ce qui est une excellente chose. Mais vous voulez également avoir une vue unifiée de vos stocks, et réaliser des économies d’échelle. Si toutes vos marques utilisent un unique système de gestion des commandes, cela peut s’avérer très avantageux. Vous pouvez définir un ensemble de règles standard de traitement des commandes pour vos marques, tout en permettant à chacune d’entre elles de les personnaliser pour répondre aux attentes de ses clients. Et si vous partagez vos emplacements de stockage entre vos marques, vous pouvez essayer d’adopter de nouvelles tactiques, comme le merchandising multimarques.

6. Vous avez besoin de mieux gérer les retours

Les clients sont de plus en plus exigeants. Une mauvaise expérience de retour peut vous faire perdre un client. Les produits retournés doivent être vérifiés avant de pouvoir être revendus, mais comment faire cela efficacement alors que les retours s’accumulent rapidement ? Et qu’en est-il de la logistique inversée ? Une fois que vous avez réceptionné un retour, quelle est la méthode la plus efficace pour le traiter et remettre le produit en vente rapidement ? Avec un taux de retour dans l’e-commerce situé entre 20 et 30%, un processus de retours optimisé est essentiel pour réussir. De plus, il vous permettra de fidéliser vos clients.

Quelle est la meilleure façon de gérer la complexité de l’exécution des commandes ?

Alors, comment gérez-vous tous ces lieux de stockage ? Ces canaux ? Ces services à valeur ajoutée ?

Les pure players essaient souvent d’utiliser leur solution e-commerce, leur ERP ou leur système de gestion d’entrepôt (WMS) pour traiter les commandes, mais plus les besoins sont complexes, plus ces solutions montrent leurs limites. Les ERP ne sont pas conçus pour gérer des mises à jour de stock en quasi-temps réel depuis plusieurs systèmes. Les systèmes de gestion d’entrepôt ne sont pas adaptés pour gérer les commandes dans plusieurs emplacements. Et aucune de ces solutions n’est capable de gérer efficacement la disponibilité de produits en stock en fonction des canaux ou encore les niveaux de stock tampon.

Pour cela, il vous faut un système de gestion des commandes (OMS) qui peut gérer votre stock disponible à la vente et vos mises à jour de commandes, et ainsi vous soulager d’un stress important.

Mais il ne faut pas choisir n’importe quel OMS.

Vous avez besoin d’un système de gestion des commandes qui :
• Synchronise vos stocks entre plusieurs DC et DSV en temps réel
• Vous permet de contrôler les produits que vous vendez sur chaque canal ou marché, et de gérer des stocks tampons/de sécurité
• Synchronise les mises à jour de statut des commandes à travers l’ensemble de vos canaux de vente, y compris les boutiques en ligne, les marketplaces et les canaux sociaux.
• Vous laisse adapter la logique d’exécution des commandes pour se conformer à vos besoins
• Gère les processus à valeur ajoutée ou les commandes multi-composants plus efficacement
• Déclenche automatiquement des notifications et des événements dans d’autres systèmes dès que c’est nécessaire

Fluent Order Management est une solution de gestion distribuée des commandes, cloud native, pour les pure players qui souhaitent développer rapidement leurs marques à l’international. Pour voir la solution à l’oeuvre, n’hésitez pas à demander une démo dès aujourd’hui.

Calculez le ROI de votre solution d’Order Management

Télécharger la calculatrice


Calculez le ROI de votre solution d’Order Management